Cote D'Ivoire: Interviews a monsieur Obin Guiako, Co-fondateur et président du BABYLAB, la première FABLAB Ivoirienne

Un autre regard sur les sciences et l’enteprenariat en Afrique

Bonjour Obin Guiako. Merci de nous accorder ton temps une fois de plus, nous rappellons que tu es le président du BABYLAB, la première FABLAB Ivoirienne.

Il s’est tenu le 8 mars 2016, le forum Next Einstein Forum“ (NEF) à Dakar au Sénégal, forum auquel tu as participé ainsi nous souhaiterions avoir ton point de vue en tant que Afropreneur.

Tout d’abord quel est le but de ce forum ? Et qui en sont les participants?

Merci à l’équipe d’Afropreneur pour l’intérêt. Le forum Next Einstein a pour but de créer une forte communauté scientifique Africaine, promouvoir l’innovation scientifique et technologique Africaine sur la scène internationale. Le NEF vise à créer les conditions pour trouver le prochain Einstein Africain.

Les participants pour la plupart étaient des éminents scientifiques venus de tous les continents : Présidents d’universités, prix Nobel de science, des Lauréats, représentants de dirigeants de multinationales et les Ambassadeurs sélectionnés dans chaque pays Africain par l’Institut Africain des Sciences et des Mathématiques. Les Chefs d’Etat Sénégalais et Rwandais, des étudiants et sympatisans du développement de la science et la technologie sur le continent étaient également de la partie.

Quel impact ce forum aura sur le monde entrepreneurial Africain?

Ces chercheurs et scientifiques Africains que nous avons rencontré lors du forum travaillent pour la plupart sur des projets assez pointus capable de révolutionner l’Afrique. Le Next Einstein Forum pose le cadre d’expression et de promotion de cette élite scientifique. Les Ambassadeurs sélectionnés par pays attendent d’élaborer des programmes pour décomplexer les mathématiques et la science pour le plus grand nombre. On pourrait observer en Afrique dans les années à venir le développement d’initiatives entrepreneuriales basées sur la science.

En ce mois dédié aux droits de la femme, penses-tu que les femmes sont assez représentées dans la sphère entrepreneurial Africaine? Y étaient elles nombreuses au forum? 

On trouve plus d’hommes que de femmes dans l’entrepreneuriat Africain. L’idée est maintenant de développer des mécanismes pour impliquer plus de femmes. Mais à ce forum scientifique les femmes étaient beaucoup représentées. Parmi les Ambassadeurs NEF que nous sommes, il y a 60 % de femmes.

  • La diaspora Africaine a été évoqué lors de ce forum, elle est appelée à contribuer aux développement de l’Afrique, en sortant de ce forum quel rôle penses-tu que la diaspora devrait jouer ?

À ce propos, je pense que le décor est planté. C’est l’occasion pour la diaspora Africaine de trouver des formes de collaboration ou de contribution au Next Einstein Forum au travers des différents Ambassadeurs dans les pays.

  • Enfin, tu as participé à de nombreux forum en Afrique et en occident quel est l’impact général pour les startup? Et pour les entrepreneurs en général.

À ce propos, je pense que le décor est planté. C’est l’occasion pour la diaspora Africaine de trouver des formes de collaboration ou de contribution au Next Einstein Forum au travers des différents Ambassadeurs dans les pays.

  • Enfin, tu as participé à de nombreux forum en Afrique et en occident quel est l’impact général pour les startup? Et pour les entrepreneurs en général.

La première remarque est que la jeunesse de l’Afrique Francophone participent peu aux rencontres internationales par rapport à l’Afrique Anglophone où pour ma part on sent plus de dynamisme dans le Leadership. De façon générale l’entrepreneur Africain a un problème de mobilité internationale. Les déplacements pour les rencontres dans les pays du nord sont coûteux. On note donc une faible participation et la voix des startups Africaines porte peu sur la scène internationale.

Merci encore d’avoir répondu à nos questions, d'insuffler cette vague entrepreneuriale et bonne continuation.

L’Équipe Afropreneurs Inspirations

Source: Afropreneurs Inspiration
Date: dimanche 27 mars 2016