Congo-Brazzaville: La République de Corée offre des livres et du matériel informatique à l'université Marien-Ngouabi

Congo-Brazzaville: La République de Corée offre des livres et du matériel informatique à l'université Marien-Ngouabi

Le directeur pays de l'Agence coréenne de coopération internationale (Koica), Lee Jung Wook, a remis un échantillon de ce don, composé de 1700 ouvrages et de près d'une trentaine d'ordinateurs et de vidéos projecteurs au chef du Département Asie-Amérique-Océanie au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, qui les a transmis par la suite au recteur de l'université Marien-Ngouabi, Paul Kimbembé-Louzolo.

« Il n'y a pas de développement sans éducation. L'homme est la première ressource, il est la ressource de la ressource ». C'est en ces termes que le directeur pays de Koica a justifié leur initiative.

En effet, Lee Jung Wook qui était à sa deuxième visite à Brazzaville, s'est dit marqué par l'université Marien-Ngouabi qui est la plus grande et la plus connue du pays avec près de 30 000 étudiants.

« J'espère que les livres donnés y compris ceux parlant de la Corée peuvent donner une opportunité aux jeunes leaders du pays afin qu'ils puissent mieux comprendre le peuple coréen », a laissé entendre le sud-Coréen.

Réceptionnant ce don destiné à la grande bibliothèque universitaire, le vice-recteur de l'université Marien-Ngouabi, le professeur Paul Louzolo-Kimbembé a félicité le ministère des Affaires étrangères et celui de l'Enseignement supérieur, grands artisans dans l'aboutissement du projet.

Selon lui, l'éducation est, dans tous les pays, à la base du développement. L'université Marien-Ngouabi qui est un centre de formation des cadres de haut niveau, au Congo, a besoin, a-t-il rappelé, d'un idéal pour former son élite.

« Notre bibliothèque, inaugurée il y a près de trois ans, a une capacité de plus de 150 mille livres. Les 1700 livres reçus vont nous permettre de remplir petit à petit notre fond documentaire.

C'est un don important pour nous et nous pensons que ce ne sera pas le dernier, nous attendons d'autres plus importants », a souhaité Paul Kimbembé-Louzolo.

Rappelons que Koica est une agence du gouvernement coréen. Un de ses principes est de supporter les efforts et stratégies de développement du pays partenaire.

Son aide est fondée sur les expériences à succès du développement de l'économie coréenne considérée comme un bel exemple pour le développement des pays et des sociétés internationales.

Source:
Date: 09 Janvier 2016